Waregem 2017

Waregem 2017
Providence - 2e Dragons - Waregem 2017

jeudi 1 septembre 2016

Bataille de Waterloo : Hougoumont, le 18 juin 2016








 


Hougoumont ou Goumont est le nom d'un lieu-dit situé sur le territoire de la commune de Braine-l'Alleud, dans la Province du Brabant wallon en Belgique. C'est sur ce lieu-dit qu'était établi un   château-ferme qui joua un rôle capital lors de la bataille de Waterloo, le 18 juin 1815. 


Ce serait en 1777, lors de la parution de la carte de Ferraris, que l’on vit apparaître le nom de   Hougoumont. Avant  cela, on  disait  Goumont ou Gomont. Cette modification serait  due aux    arpenteurs de Ferraris qui, interrogeant les habitants sur le nom de la propriété, auraient transcrit
« château d’Hougoumont » pour « château du Goumont ». On rencontre le terme « Gomont »  
en 1358 dans un acte de la cour allodiale de Brabant. En 1386, il est fait mention de la  « tenure et   maison » de Gomont, sise à Wérissart dans la seigneurie de Braine- l’Alleud. 
(source : waterloocommittee )


Tel qu'il existe aujourd'hui, le domaine de Hougoumont et ses environs ont considérablement changé par rapport à ce qu’il était en 1815.  


À l’est du château, s’étendait en 1815, un beau grand jardin à la française, enclos à l’est et au sud   par un mur de briques qui existe encore et au nord par une haie. De nos jours, une prairie plantée de quelques platanes centenaires a remplacé ce jardin. C'est dans cette prairie que notre bivouac a été monté.























Photographes :
https://www.facebook.com/PaulineWPhotographies/?fref=ts
https://www.facebook.com/dimredreenactment/?fref=ts
https://www.facebook.com/nicolas.villeret?fref=ts
https://www.flickr.com/photos/20100cdn/sets/72157669934638340

Ferme d'Hougoumont (02/2015) durant les travaux de rénovation:

Cette ferme "fortifiée" fut le cadre de combats meurtriers. Position avancée protégeant l’aile droite des alliés au même titre que la ferme de la Haie-Sainte (centre) et la ferme de Papelotte (aile gauche). 


L'Empereur y déclencha l’action le 18 juin en fin de matinée. Ce qui ne devait être au départ qu’une manœuvre de diversion est devenu un des endroits le plus violent de la bataille dite de Waterloo. 


Les assauts français y furent terribles et vains. On s’y battit férocement jusqu' en début de soirée.


Le verger et le jardin changèrent sept fois de mains tandis que les bâtiments restèrent aux mains des soldats de la coalition.



Le corps de logis du château fut incendié. La maison que l’on voit aujourd’hui est l’ancienne maison du jardinier.


La chapelle centrale, construite en briques et pierres blanches, a résisté à l'incendie de 1815. 
Elle est constituée d’une nef unique et d’une abside semi-hexagonale, couverte d’une demi-coupole et creusée d’une baie axiale murée. 


Victor Hugo a consacré deux chapitres dans son ouvrage Les Misérables à la ferme d'Hougoumont.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire